Bandes et plaques podotactiles

Rolléco propose une gamme complète de bandes, clous et plaques podotactiles. Fabriqués en caoutchouc, inox ou aluminium, chaque produit répond à la NF 98351. Quel que soit votre projet pour créer des repères podotactiles, l'ensemble de nos produits permettront aux personnes non ou mal voyantes de s'orienter en toute autonomie.

Parcourez notre gamme et équipez-vous avec du matériel professionnel et fiable. Rolléco vous garantit des petits prix et une livraison gratuite !

Il y a 14 produits.

Affichage 1-14 de 14 article(s)
Filtres actifs

En savoir plus sur les bandes et plaques podotactiles

Les bandes et plaques podotactiles regroupent un ensemble d'équipements installé à proximité des passages piéton, ou tout autre obstacles qu'une personne malvoyante n'est pas en capacité d'appréhender. Les bandes ou plaques podotactiles s'installent principalement avant le franchissement d'un passage piéton, il indique à la personne marchand sur ce dernier, qu'il s'apprête à traverser une intersection potentiellement dangereuse. Elle sert également le long des quais et arrêt pour transport en commun, comme : les trains, bus, métro, tram ou navette. La dalle podotactile BEV standard que l'on peut croiser sur les trottoirs, est faite de caoutchouc anti-dérapant, pour un usage intérieur comme extérieur. Cette dernière est conforme aux normes Françaises NP P 98-351, afin de s'adapter aux chaussées françaises. La version dalle podotactile BEV aluminium existe également, et s'utilise également en intérieur comme en extérieur, et peut par exemple se placer en partie hautes d'escaliers.

Que dit la loi ? Les bandes et plaques podotactiles sont des équipements obligatoire pour prévenir les personnes malvoyantes d'un changement de voies, ou du franchement d'un obstacle. C'est pourquoi il est strictement encadré par la loi du 11 février 2005 n°2005-102 sur l'égalité des droits et des chances. Il explique notamment que "L'implantation de bandes podotactiles est obligatoire aux abords de trottoir des passages piétons", mais aussi "En haut d'un escalier, un revêtement de sol doit permettre l'éveil à la vigilance d'une distance de 0,50 m de la première marche". Elle s'applique aux établissements recevant du public, aux voiries publiques, mais aussi aux abords des commerces (parking par exemple).

Ils nous font confiance